La Danse des rubans

Ce mythe préhistorique dérive du mythe de l'arbre cosmique. Maintes religions étant basée sur le concept qu'une faute humaine aurait interrompu la libre circulation entre ciel, terre et enfer, il se forma la notion d'un arbre placé au centre du monde, dont le feuillage, en se répandant dans le ciel et les racines en enfer, qui relierait entre-elles ces 3 régions. D'où la figuration d'un arbre ou d'un simple mât capable de se projeter magiquement au centre du monde pour faire monter au ciel, prières et offrandes et recevoir les forces bénéfiques du ciel.(pluie etc.) Cette union entre la terre et le ciel étant symbolisée par l'arc en ciel, on surmonta l'axe du monde par des rubans multicolores figurant cet acte. "Les cordelles" se terminaient par "la toile d'araignée" la lune étant considérée par le primitif comme une araignée tissant le voile du cosmos reliant les êtres et les choses. Ces idées anciennes s'étant perdues dans le temps, avec l'institution des corporations au Moyen-Age, on cru qu'il s'agissait d'une danse imitative du métier de cordelier, on lui adapta des paroles sur le tressage de la corde qu'on se contentait de faire et de défaire. - Source : En Provence, au Pays de Grasse


ALLEMAGNE         ANGLETERRE         AUSTRALIE         AUTRICHE         BELGIQUE         ESPAGNE         FRANCE

INDE         ITALIE         MEXIQUE         MONACO         PAYS-BAS         SUISSE         UKRAINE



GENERALITES